Spiritualités des peuples

Qu’est-ce alors cette spiritualité ? Disons que la spiritualité est une vie dans l'esprit, selon l'esprit dont on prétend vivre. Pour les chrétiens, la spiritualité est une vie selon le modèle que Notre Seigneur Jésus nous a laissé. Voilà pourquoi Saint Ignace de Loyola (fondateur des Jésuites) a fait cette expérience d’être appelé et être enseigné par Dieu comme un maitre, et de s’être laissé conformer à la volonté de Dieu. Ainsi la spiritualité ignatienne en est une, parmi les différentes écoles de spiritualité chrétienne. 

De la même manière, la spiritualité dans les traditions dans les villages tchadiens, c'est ces manières de vivre selon les normes laissées par les anciens. La grande différence est qu'ici, il n'y a pas d'origine personnalisé...

Qu'est-ce que la foi ?

La foi, c'est savoir et faire confiance. Elle comporte plusieurs fonctions :

1) La foi est un pur don de Dieu, que nous recevons, si nous le demandons (chacun adhère librement à une foi dans une religion).

2) La foi est la puissance surnaturelle qui nous est nécessaire pour obtenir le salut (dans toutes les religions, révélations comme le judaïsme, le christianisme ou l’Islam ou religions non-révélations comme le bouddhisme, hindouisme, religions traditionnelles africaines…)

3) La foi exige le libre arbitre de la personne et une compréhension claire lorsqu'elle accepte l'invitation de Dieu.

4) La foi est absolument certaine, car elle a la garantie de Jésus (pour les chrétiens).

5) La foi est incomplète tant qu'elle n'est pas effective dans l'amour (en cela le chrétien agit de manière à vivre en cohérence avec les autres : le pardon, est une expression d’amour pour le prochain lésé ou bourreau…).

6) La foi augmente si nous écoutons plus attentivement la voix de Dieu et si, par la prière, nous sommes dans un échange vivant avec Lui.

7) La foi nous permet dès maintenant de goûter par avance à la joie du ciel.

Beaucoup de gens disent qu'ils ne croient pas assez, qu'ils veulent savoir. Mais le mot "croire" a deux significations différentes : lorsqu'un parachutiste demande à l'employé de l'aéroport : "Le parachute est-il bien préparé ?", et que l'employé répond, indifféremment : "Je crois que oui", cela ne lui suffira pas ; celui-ci voudrait en être sûr ; mais s'il a demandé à un ami de préparer le parachute, celui-ci répondra à la même question : "Oui, je l'ai fait personnellement. Mais s'il a demandé à un ami de lui préparer le parachute, celui-ci répondra à la même question : "Oui, je l'ai fait moi-même, tu peux me faire confiance ! Et le parachutiste répondra : "Je te crois". Cette foi est bien plus qu'une connaissance : c'est une certitude.

Croire en Dieu, c'est comprendre que les choses du monde ne suffisent pas. Croire en Dieu, c'est comprendre que la vie a un sens.

"La foi est un don de Dieu, mais c'est aussi un acte profondément humain et libre. Le Catéchisme de l'Église catholique le dit clairement : " Il n'est possible de croire que par la grâce et l'aide intérieure de l'Esprit Saint. Mais il n'en est pas moins vrai que croire est un acte authentiquement humain. Elle n'est contraire ni à la liberté de l'homme ni à son intelligence''