POUR UNE OPTION DE LA VOIE PHILOSOPHIQUE DU DIAOLOGUE INTERRELIGIEUX

POUR UNE OPTION DE LA VOIE PHILOSOPHIQUE DU DIAOLOGUE INTERRELIGIEUX
  1. Dialogue sur les présuppositions philosophico-théologiques

Quelques observations sont nécessaires quand on parle de dialogue interreligieux: il n’existe pas de forme unique de dialogue entre religions ou traditions culturelles; chaque fois que les sociétés se retrouvent dans des formes de sécularisation sans cœur ou d’intégrité religieuse dangereuse (sino du moins l’intégrisme religieux). Dans cette situation, il faut penser que les formes de dialogue les plus appropriées peuvent être celles menées dans les domaines sociopolitiques dans les sociétés de christianisme libéral.

Le théologien moraliste Marciano Vidal nous propose une réflexion sur la nécessité d’un dialogue des religions de son point de vue théologique qui nous permet d’avancer notre argumentation. Voir VIDAL, M, «Pluralisme dans l’histoire de la théologie», Revue Sal Terrae, septembre 2014, 285-297. Pour lui, par essence et du point de vue épistémologique, la théologie présente une unité qui ne doit pas être brisée par les exercices des théologiens ou par les traditions des croyants. La pluralité permet alors de faire de la théologie de manière complète et impartiale. On comprend donc qu’il est logique de dire que «les systèmes moraux sont meilleurs: le plus grand signe de pluralisme dans l’histoire de la morale catholique» (VIDAL, M, art. Cit., P. 286-287). Les systèmes moraux ou religieux favorisent les systèmes politiques dans les sociétés démocratiques. Les deux systèmes favorisent ainsi la liberté religieuse et politique et permettent une vie sociale de croyant ou de non-croyant sans confrontation mais tolérance mutuelle.

Dans tous les cas, pour conclure sur les valeurs morales, religieuses et morales, les dimensions mystiques des religions et autres capacités sont toutes des ressources pour une bonne vie sociopolitique inclusive. Cette vie sociale est la forme d’un dialogue interreligieux à travers ce qui se vit en société. Dans ce sens de la politique et de la religion, nous pouvons présenter la vision de Stanislas Breton, le missionnaire passioniste, dans un livre sur l’unicité et le monothéisme qui nous permet également de conclure pour notre interet. Selon lui, il y a trois manières d’affirmer l’unicité de Dieu:

  • l’unicité de l’exclusion qui rejette toute pluralité religieuse. Cela engendre le fondamentalisme ou le fondamentalisme;
  • l’unicté d’intégration qui signifie que toutes les formes d’expression religieuse doivent être conciliées. Elle présuppose une religion qui sert également cette forme d’unité et génère une violence systématisée;
  • l’unicité d’indifférence qui est une approche de la religion en tant que relation avec Dieu sans regarder ce que font les autres, ni socialement ni religieusement. La violence sociale est toujours présente et insaisissable car, en fait, l’indifférence apparaît comme une licence de violence qui n’est pas immédiatement religieuse. Voir BRETON, S., Unicité et monothéisme. Une approche philosophique, Paris, Le Cerf, 1981.

Ces trois formes d’unicité concernent donc toutes les réalités humaines en société. Ce sont, en fait, ces trois formes qui sont pour la plupart pratiques (et moins sont théoriques). elles correspondent à des pratiques et des comportements sans oublier leurs différentes formes historiques: excommunications, inquisitions, anathèmes, jihads, fondamentalismes …

L’Eglise est consciente que le chemin de la démocratie, s’exprime mieux dans la participation directe des citoyens aux choix politiques, et repose sur une juste conception de la personne et des biens de la terre. Sur ce principe, l’engagement des chrétiens ne peut céder à aucune indifférence ni différence. Sinon, ce serait le témoignage de la foi chrétienne dans le monde qui en serait affecté, ainsi que l’unité et la cohérence intérieure des fidèles eux-mêmes en société, eux qui sont ‘’sel de la terre’’.

  1. POURQUOI UNE OPTION PHILOSOPHIQUE DE DIALOGUE

* Des pouvoir sociaux

La logique politique inclut ou rejette les forces religieuses. En conséquence, il convient de se souvenir de l’importance des forces existantes dans une société. Ce sont logiquement les pouvoirs qui génèrent des conflits parce qu’ils doivent souvent exercer la violence pour faire respecter les lois ou pour resoister contre les lois jugées mauvaises. C’est pourquoi il faut distinguer les pouvoirs suivants:

– Le pouvoir de l’Etat, qui est un pouvoir de responsabilités dans les décisions relatives à l’organisation de la vie sociopolitique. L’État a la capacité de contraindre et le droit à la coercition pour le bien commun.

– Le pouvoir des élites qui représentent des modèles de société, leur vision influence celle des autres citoyens. Ce pouvoir vient de la capacité de transformer l’imagination des autres et, ce faisant, leur comportement.

– La puissance des forces économiques: les forces économiques découlent de l’appréciation faite de la capacité à gérer des ressources personnelles ou collectives. Ils reflètent les capacités des individus et des institutions.

– Le pouvoir des institutions religieuses, qui est un pouvoir de foi, s’exerce au service du développement. Ce pouvoir vient de la capacité de transformer les ressources reçues personnellement de Dieu (expériences de foi) en sources de comportement individuel ou collectif.

– Le pouvoir des pauvres qui sont caractérisés comme ceux qui n’ont aucun pouvoir. Mais il convient de noter qu’ils ont un pouvoir psychologique et moral. Leur présence dérange ceux qui ont un minimum de sens moral, de solidarité et de justice. Et quand ils son tunis, rassemblés et organisés, ils puevent faire bouger les autres pouvoirs.

* Des écueils à éviter

De cette analyse des pouvoirs, il convient de signaler que seuls les regimes pluralistes permettent de promouvoir des fomres de dialogue interreligieux viable. Dans une dictature ou une anarchie, on ne peut pas parler de dialogue interreligieux. Les deux extremes des formes de pouvoirs ne sont point équilibrés. Il est alors possible de se tourner vers le libéralisme politique et le pluralisme religieux qui sont aujourd’hui des réalités inévitables. En ce sens, on peut citer la pensée du philosophe français Jacques Maritain, promoteur de la démocratie chrétienne, qui estime que les liens entre libéralisme, démocratie et christianisme sont essentiels (et découlent de l’essence de la religion et de la politique). A cet égard, il parle de trois (3) significations de la démocratie:

  1. a) la démocratie comme tendance sociale (cf. catholicisme social);
  2. b) la démocratie politique (une forme d’état de droit) et
  3. c) le démocratisme (qui est un mythe religieux de la démocratie). C’est la position résumée par Yves FLOUCAT, dans Bulletin de Littérature Ecclesiastique (Janvier-mars 2003). L’essence de la religion comme rapport à Dieu et aux autres, et celle de la politique comme art de gouverner la société (souci de rendre compte de l’expérience sociale), sont deux réalités sans doute liées à l’être humain et de fait inévitables. Les implications mutuelles sont telles qu’il faut parler de l’enjeu indéniable de la politique et de la religion.

Nous avons pu parler des liens entre politique et religion sous plusieurs aspects: la primauté de la religion sur la politique, la subordination de la religion à la politique, la séparation de la religion et de la politique et certaines positions critiques contre des positions différentes En fait, le christianisme naît comme une nouvelle organisation (en société) et se développe, mais il est aussi une réalité divine. Il influence les structures existantes dont il se distingue par les choix de vie de ses adeptes (les chrétiens vivent dans le monde et se distinguent par leur vie chrétienne).

Le christianisme assurait le passage d’une société occidentale médiévale à une autre et s’y distinguait toujours (des deux mondes, de la politique et de la religion, entre le pouvoir politique et le pouvoir religieux). En fait, le pouvoir spirituel de l’Église est toujours basé sur une puissante structure temporelle (juridictions appropriées, sujets propres, médias, etc.). L’Eglise reste en relation perpétuelle avec le pouvoir civil. Dans bien des pays, le Vatican comme Etat a ses représentations diplomatiques. C’est un type d’État qui se développe en parallèle, mais aussi le sein des États (et en effet les structures étatiques du Vatican le confirment).

* Une option fiable

Le libéralisme politique et le pluralisme religieux sont des réalités incontournables de nos jours. C’est fort de cette présomption que nous pouvons réfléchir à leurs interférences mutuelles. Jacques Maritain, par exemple, pense que les liens entre le libéralisme, la démocratie et l’universalisme du Christianisme sont essentiels (ils ressortent de l’essence de la religion et de la politique). Il parle à ce propos de trois (3) sens de la démocratie :

  1. a) la démocratie comme tendance sociale (cf le catholicisme social) ;
  2. b) la démocratie politique (une forme de gouvernement de droit) et
  3. c) le démocratisme (qui est un mythe religieux de la démocratie.)

Yves FLOUCAT, «Christianisme et démocratie. La réflexion de Jacques Maritain » in Bulletin de Littérature Ecclésiastique (Janvier-Mars 2003, pp.23-24). Jacques Maritain est plus intéressé par l’inspiration évangélique dans la démocratie que préoccupé par les questions institutionnelles ou procédurales. En cela son approche diffère de celles de celles théoriciens de la philosophie politique comme John Rawls, Ronald Dworkin, Jurgen Habermas…

C’est le concept de la laïcité qui semble traduire le mieux l’interconnexion de la politique et de la religion. La laïcité apparaît ainsi comme un acquis démocratique. Par elle la liberté civile peut garantir la liberté religieuse comme le dit le Pape Jean-Paul II. C’este le raisonnement de G. THILS, «La religion dans un Etat démocratique pluraliste » (in Nouvelle Revue Théologique, tome 113, n°5 Septembre-Octobre 1991, pp.728-743). La sécularisation est à comprendre dans ce même sens de la laïcisation dans certaines sociétés. La liberté (l’essence du libéralisme et du pluralisme) est le second élément qui permet le lien intrinsèque entre la politique et la religion aujourd’hui. Poussée à l’extrême, la démocratie libérale, par exemple, affiche une indifférence notoire quant aux valeurs morales et religieuses. A la question « quel avenir pour la démocratie libérale ?», un auteur répond que les deux tendances de la démocratie libérale (substantielle ou procédurale) peuvent toujours garantir une politique vraiment laïque tout en permettant une indifférence qui situe la condition humaine entre le particulier et l’universel. Ainsi le libéralisme est la plate forme pour comprendre les rapports entre la politique et la religion. Nous suivons ici Philippe BENETON, «Quel avenir pour la démocratie libérale ?» in Bulletin de Littérature Ecclésiastique (Janvier-Mars 200, pp.61-64). Mais on peut toutefois se poser la question sur la place réelle de la religion dans la société actuelle qui est de plus en plus encline à la consommation. Il faudrait peut-être penser que « de fait, les religions ne peuvent s’adapter aux lois de la société de consommation, où tout peut être acheté et ajouté à ce que l’on a déjà.» Voir Andrea RICCARDI, « Du monde aux religions » (in Nouvelle Revue Théologique, tome 113, n°5 Septembre-Octobre 1991, p.332). Il convient de noter que le libéralisme et le pluralisme ont leurs extensions extrémistes et que parfois ils pourraient donner libre cours à l’athéisme.

De ces éléments de la présentation, nous tirerons la conclusion pourquoi certains aspects du dialogue l’affaiblissent plus que d’autres. Ainsi, la peur de perdre la fidélité à Dieu nous servira en même temps comme un appel à annoncer et diffuser la religion, deux attitudes présentes dans toutes les religions. De là, nous pourrons proposer quelques initiatives pour l’avenir: des rencontres pour profiter d’une spiritualité du sport, comme lieux de rencontre et de dialogue.

Madrid, 20 janvier 2021

Camille Manyenan Nodjita, sj.

 

admin

45 commentaires sur “POUR UNE OPTION DE LA VOIE PHILOSOPHIQUE DU DIAOLOGUE INTERRELIGIEUX

  1. Nice read, I just passed this onto a colleague who was doing some research
    on that. And he just bought me lunch since I found it for him smile So let me rephrase that: Thank you
    for lunch!

    Also visit my web site Adriana

  2. Howdy I am so happy I found your web site, I really found you by error, while
    I was searching on Aol for something else,
    Nonetheless I am here now and would just like to say kudos for a marvelous post and a all
    round entertaining blog (I also love the theme/design), I don’t
    have time to read through it all at the moment but I have book-marked it and also added your RSS feeds, so when I have time I will
    be back to read much more, Please do keep up the superb job.

    Take a look at my blog post: https://mpc-install.com/

  3. I and also my guys were found to be reviewing the excellent
    suggestions from the blog and quickly came
    up with a terrible feeling I never thanked the website owner for them.
    Most of the guys became for this reason warmed to study all of them and have in actuality been loving those things.
    Thanks for really being simply thoughtful and also for finding these kinds of perfect subject matter
    most people are really desirous to be aware of. My very own honest regret for not expressing appreciation to earlier.

    Here is my homepage – Vitalyze Pro Pills [http://websitekan.com/]

  4. My developer is trying to persuade me to move to .net from PHP.
    I have always disliked the idea because of the expenses.
    But he’s tryiong none the less. I’ve been using Movable-type on a number of
    websites for about a year and am anxious about switching to another
    platform. I have heard good things about blogengine.net.
    Is there a way I can import all my wordpress
    posts into it? Any help would be really appreciated!

    Feel free to surf to my blog :: astravo.net.ru

  5. Unquestionably imagine that that you stated. Your favorite justification seemed
    to be on the web the easiest thing to be mindful of. I say to you,
    I certainly get annoyed even as other people consider
    worries that they just don’t understand about. You controlled to hit the nail upon the top and also outlined out the entire thing with no need side effect , people can take a signal.
    Will probably be back to get more. Thank you

    My web page; epicwin pc download, 918kiss-m.com,

  6. Howdy! This article could not be written much better! Going through this article reminds
    me of my previous roommate! He constantly kept talking about this.
    I am going to send this post to him. Fairly certain he’ll have a
    very good read. Thank you for sharing!

    Here is my website :: 918kiss plus

  7. Wonderful goods from you, man. I’ve understand your stuff previous to and you’re just extremely
    excellent. I really like what you’ve acquired here, certainly
    like what you are stating and the way in which you say it.
    You make it enjoyable and you still care for to keep
    it wise. I can not wait to read far more from you.
    This is actually a terrific web site.

    My page … Love138 test Id free, xe88-App.com,

  8. Thanks for a marvelous posting! I definitely enjoyed reading
    it, you might be a great author.I will ensure that I bookmark your blog and will
    often come back in the future. I want to encourage you continue
    your great writing, have a nice morning!

    Have a look at my site :: mega888 slot game (918kiss-m.com)

  9. Today, while I was at work, my cousin stole my apple ipad
    and tested to see if it can survive a 25 foot drop,
    just so she can be a youtube sensation. My iPad is now destroyed and she has 83 views.

    I know this is completely off topic but I had to share it with someone!

  10. It’s a shame you don’t have a donate button! I’d certainly donate to this excellent
    blog! I suppose for now i’ll settle for bookmarking and adding your RSS feed
    to my Google account. I look forward to fresh updates and will share this
    site with my Facebook group. Chat soon!

    Feel free to visit my site gem ntc33

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 × 26 =