Aller à la barre d’outils

PriER en temps de confinement: les messes retransmises PAR LA RADIO AU TCHAD

TCHAT SPIRITUEL retenons ce qui suit, au sujet des célébrations religieuses retransmises et des prières personnelles : 1) Les messes retransmises : par tout dans le monde, les Chrétiens suivent les célébrations retransmises. Et participent spirituellement. Ce n’est pas un fait nouveau. Comment peuvent-ils maintenant participer activement ? Par leur écoute active et autres gestes ou attitudes de dévotion.Mais cela ne donne pas lieu des agissements erronés qui ont été signalés par quelques-uns parmi vous : il ne s’agit pas pour les pères de famille d’avoir d’autres célébrations chez eux que eux-mêmes dirigeraient comme s’ils étaient des prêtres. Les sacrements restent sacréments. Certains parmi vous ont posé aussi la question des catéchumènes qui doivent faire cocher leur carte pour chaque participation sacramentelle ou formation (messe, préparation aux sacrements-catechese): ici nous avons dit chacun se réfère à son curé au Tchad (ailleurs les gens ont d’autres systèmes de communication et de catéchèse).

messes sont célébrées normalement, pour le peuple mais en son absence. A ce niveau, rien ne change pour certains chrétiens qui viennent habituellement a la messe le dimanche, c’est toujours comme cela que vos curés font en semaine. Les autorités ecclésiales, obéissant aux normes administratives, adoptent un comportement citoyen car ils exhortent les chrétiens à rester des citoyens positivement actifs. Et les chrétiens en obéissant aux directives des autorités administratives et sanitaires, obéissent aussi à leurs pasteurs (Pape, Évêques, Supérieurs religieux, Curés [la liste s’arrête ici]). Et en plus faisant cela, les pasteurs et les chrétiens, vivent réellement l’amour chrétien: aimer son prochain comme soi-même (et donc ne pas être une occasion ou un risque de danger de mort-coronavirus pour lui).

prières personnelles : dans leurs intentions, les prières ne changent pas. Il faut prier pour soi-même, pour les autres (ceux qu’on aime et ceux qu’on aime pas, y compris les enemis), pour des situations concrètes (de joie ou de peine), pour les comportements concrets (actions de grâces, demandes de conversion…), pour les morts, les vivants, le monde, etc. Certains ont exprimé que le confinement leur est motif pour changer leur manière de prier. C’est bien, il faut apprendre à être contemplatifs dans l’action, diraient les ignatiens. Si le volume de la prière à augmenté en ce temps, c’est une réalité que tous nous pouvons comprendre facilement. Mais si le contenu et la forme de votre prière vient a changé radicalement, vous devez contacter votre père spirituel ou accompagnateur. La prière, en effet, est toute notre vie s’exprimant en des modalités particulières mais toujours orientees vers ce que nous sommes fondamentalement : des créatures de Dieu, a son service. Les formes peuvent changer selon les personnes et les lieux. Union de prière.Bienvenue au TCHAT SPIRITUEL, en ce Jeudi Saint…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 − 14 =


Releated

LA COMMUNION DES SAINTS COMMENT LA COMPRENDRE ?

En cette celebration de la Toussaint, nous partageons avec vous, quelques enseignements de l’Eglise Catholique sur la communion des Saints… Ils est important de retenir les aspects suivants: les deux appelations de l’Eglise (Eglise Militante ou Pelerine et Eglise Triomphante ou Celeste); la vie éternelle (aller au Ciel ou aller au Paradis, refus possible et […]