Prière et confinement AU TCHAD: la communion comme partICIPATION

COMMUNION COMME PARTICIPATION des chrétiens aux activités ecclésiales et célébrations liturgiques. C’est ce que nous pouvons retenir de l’expérience de prière et participation en communion avec tous les chrétiens en ce temps de pandémie du coronavirus, en considérant l’expérience de l’archidiocèse de Yaoundé (Cameroun). Si les autorités ecclésiales de l’archidiocèse de Yaoundé ont jugé nécessaire de réduire l’es participations des chrétiens à un strict nombre (moins de 50 personnes), c’est certainement pour garder ce caractère participatif est représentatif pour tous les chrétiens souffrants ou non et qui ont volontairement accepté de ne pas venir en surnombre.

Au nom des autres, les présents aux célébrations sont représentatifs mais aussi des envoyés. Ici, certains ont exprimé que bien des chrétiens considerent indispensable la participation effective des fidèles, mais à ceux-là nous avons répondu qu’il faut suivre les instructions que donne le Saint-Père. Il est vrai que chaque évêque est le premier responsable descends diocèse mais il doit agir en communion avec le Saint-Siège et obéir en tout au successeur de Pierre.