Prière et confinement AU TCHAD : La résurrection, c’est la Vie, tel est le message DE Cette Pâques Spécial 2020.

Du Tchat Spirituel de ce dimanche de la Résurrection, retenons ce qui suit au sujet de la vie que donne le Ressuscité: la vie à transmettre, la vie à défendre, la vie et la paix… en contexte de souffrance.

Christ et Seigneur: la résurrection de Notre Seigneur Jésus, est l’œuvre de Dieu, c’est donc la victoire de la vie sur la mort. Victoire bien exceptionnelle qui est arrivée à Jésus est pour nous. C’est en ce sens que nous avons partagé autour de la vie que transmet le Ressuscité. Nous avons réalisé combien cette vie que nous transmet le Seigneur Ressuscité pour que nous la transmettions à notre tour, est plus que jamais menacée aujourd’hui. La pandémie du coronavirus fait oublier à beaucoup croyants que notre Dieu est là, qui souffre avec nous dans cette situation. En cette situation de confinement, les chrétiens ont célébré la Pâques chez eux, dans leur foyer, un peu comme la tradition des Juifs. Mais nous avons tous reconnu que les chrétiens avaient reçu des consignes claires de leurs pasteurs pour vivre cela.

Chrétiens du Tchad qui ont célébré la Pâques avec des symboles bien vivants qui manifestent peur grande foi chrétienne, catholique, romaine. Le Vendredi Saint les chrétiens du Tchad avaient disposé leur croix ou crucifix familiaux pour recevoir les bénédictions que l’Archevêque Métropolitain, Mgr Edmond Djitangar donnait. Ce fut l’occasion pour quelques uns des chrétiens qui n’avait de croix dignes à la maison de s’en r procurer. Au moins, il fallait éviter la honte que les enfants et les voisins ne rendent pas compte que la bonne famille chrétienne que l’on voit n’avait pas de croix familiale. Tous, nous avons témoigné dans nos partages que les chrétiens du monde entier ont vécu cette passion du Christ, eux-mêmes, sentant la compassion pour les souffrants de la pandémie du coronavirus mais aussi pour les péchés des uns et des autres dans les gestions de cette crise.

Crise de la pandémie du coronavirus a révélé aussi les faiblesses de notre Humanité comme Univers Physique mais aussi notre humanité comme corps physiologique. Comme personne ne s’attendait à une telle crise sanitaire, vu que même les systèmes sanitaires les plus performants comme ceux des Etats-Unis, pays européens ont frémis pour ne pas dire qu’ils ont chuté devant cette pandémie. Quand il y a une avalanche d’informations et d’indications ou contradictions sur un thème, comme c’est le cas, nous avons cru que cela relève de la limite humaine et toujours et partout Dieu peut sauver l’Humanité dans le double sens. Voilà pourquoi les chrétiens ont célébré la Pâques dans la joie confinée, chez eux, répondant aux cris des Alléluia lointains de leur curé par les cloches, les retransmissions télévisées ou radiodiffusées. Crier haut et fort dans chambre que le Seigneur est Ressuscité aura été une expérience de foi que beaucoup vont le rappeler aux plus jeunes, comme le font les Juifs.